|
Twitter
|
Facebook
|
Google+
|
VKontakte
|
LinkedIn
|
Viadeo
|
English
|
Français
|
Español
|
العربية
|
 
International Journal of Innovation and Applied Studies
ISSN: 2028-9324     CODEN: IJIABO     OCLC Number: 828807274     ZDB-ID: 2703985-7
 
 
Saturday 07 December 2019

About IJIAS

News

Submission

Downloads

Archives

Custom Search

Contact

Connect with IJIAS

  Now IJIAS is indexed in EBSCO, ResearchGate, ProQuest, Chemical Abstracts Service, Index Copernicus, IET Inspec Direct, Ulrichs Web, Google Scholar, CAS Abstracts, J-Gate, UDL Library, CiteSeerX, WorldCat, Scirus, Research Bible and getCited, etc.  
 
 
 

Truck farming in Niamey: socio-anthropological approach


[ Maraichage à Niamey: approche socio-anthropologique ]

Volume 8, Issue 1, September 2014, Pages 243–250

 Truck farming in Niamey: socio-anthropological approach

Djibo Hassoumi1

1 Assistant à l'Université de Zinder, Niger

Original language: French

Received 21 July 2014

Copyright © 2014 ISSR Journals. This is an open access article distributed under the Creative Commons Attribution License, which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, provided the original work is properly cited.

Abstract


This article aims main aim to show the nutritional and food side truck farming of the town of Niamey through the dependents of the producers. It also shows that the production of vegetables is a completely male activity. This work was completed after a series of investigations in the town of Niamey (of 2008 to 2010), carried out near a sample of 324 producers. Each one of these investigations primarily interested three localities of Niamey (Cornice of Gamkalley, Gounti y

Author Keywords: truck farming, city, Niamey, Niger, sites, age, civils servant, tradesmen, producers, ethnic origin, and professional experience.


Abstract: (french)


Cet article a pour objectif principal de montrer le côté nutritionnel et alimentaire du maraichage de la ville de Niamey à travers les personnes à charge des producteurs. Il montre également que la production de légumes est une activité totalement masculine.
Ce travail a été réalisé après une série d'enquêtes dans la ville de Niamey (de 2008 à 2010), effectuées auprès d'un échantillon de 324 producteurs. Chacune de ces enquêtes a intéressé essentiellement trois localités de Niamey (Corniche de Gamkalley, Gounti yéna et Saga) dans lesquelles sont cultivés des légumes qui sont par la suite commercialisés ou autoconsommés. Les données quantitatives qui sont recueillies lors de ces enquêtes ont été par la suite complétées par celles, obtenues dans certains services publics nigériens (ministère de l'agriculture, ministère de l'urbanisme et du cadastre ainsi que le ministère de la population). Les différentes bibliothèques universitaires nationales ont également apporté une contribution importante dans la réalisation de cet article.
L'hypothèse principale de cet article est la suivante : les exploitants sont d'origines diverses. Quant aux hypothèses spécifiques, elles sont formulées comme telles : la première suppose que la production des légumes est une activité qui date de longtemps. La seconde fait la constatation selon laquelle la plupart des producteurs urbains sont jeunes. Enfin, une dernière hypothèse spécifique affirme que ces producteurs sont aussi bien des nigériens qu'étrangers.


Author Keywords: maraichage, ville, Niamey, Niger, sites, âge, fonctionnaires, commerçants, producteurs, origine ethnique, expérience professionnelle.


How to Cite this Article


Djibo Hassoumi, “Truck farming in Niamey: socio-anthropological approach,” International Journal of Innovation and Applied Studies, vol. 8, no. 1, pp. 243–250, September 2014.